Vapoter des vitamines : quels effets de bien-être ?

Publié le : 28 juin 20213 mins de lecture

Vapotage des vitamines

Le vapotage de la cigarette électronique pourrait-il devenir un geste bien-être ? De nombreux chercheurs américains ont conçu des e-cigarettes bourrés de vitamines. Ces dispositifs sont faits pour se donner un coup de boost durant toute la journée. Mais quels sont les effets de l’inhalation des vapeurs de vitamines sur la santé ?

Procédé

L’idée de base de vapotage des vitamines est très simple. Si les vitamines peuvent être ingérées sous forme de poudre ou de cachets, pourquoi ne pas les inhaler pour accélérer son action. Il est donc possible de changer votre consommation de nicotine en absorbant de la vitamine C par exemple. Mais le problème réside dans la façon de vapoter en lui-même. Même si la vitamine est sans danger sur la santé, les conséquences de la fumée sur le long terme notamment sur les poumons ne sont pas encore déterminées.

Effets sur le bien-être

Actuellement, les vapoteurs, surtout les Américains, souffrent de maladies pulmonaires. La majorité de ces fumeurs ont de l’acétate de vitamine E dans leurs poumons. Aux États-Unis, cette épidémie a causé la mort d’une cinquantaine de vapoteurs. Certains individus avaient d’autres produits très toxiques dans leurs poumons. Ces cas sont dus à des recharges essentiellement illicites. La vitamine E est généralement consommée sous forme d’huile ou de gélules. Pourtant, elle reste la première cause des maladies pulmonaires des patients dans le monde du vapotage. En effet, les e-liquides illicites ou vendus dans le marché noir contiennent souvent de l’acétate de vitamine E et du THC. L’acétate de vitamine E se sert comme additif diluant dans les recharges.

Risque sur la santé

La vitamine E présente des effets bénéfiques pour la santé. Elle contribue à prévenir certaines maladies oculaires, les accidents cardiovasculaires ainsi que les cancers. Cet antioxydant est présent dans les œufs, les huiles (avocat, noisette, tournesol, colza…), ou encore dans certains poissons comme l’anguille. La consommation de cette vitamine sous forme de vapeurs peut présenter un réel danger sur la santé. Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont découvert une substance potentiellement toxique qui est l’huile de vitamine E, en particulier, l’acétate de vitamine E. Les infections pulmonaires des patients sont toujours associées à la consommation d’e-liquides frelatés. D’habitude, ce sont les e-liquides contenant du principe actif de cannabis (THC) qui renferment de l’acétate de vitamine E. Pour prévenir ce danger, sollicitez les e-liquides de haute qualité vendus dans les boutiques spécialisées.

Plan du site